Wiki DanganRonpa
Advertisement

La Vidéo de Suicide, titrée Sombre Dimanche de Monokuma (モノクマのグルーミー・サンデー Mono kuma no gurūmī sandē) est un outil de Junko Enoshima apparaissant dans Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine.

Créée par Junko grâce aux techniques de Ryôta Mitarai, elle est employée pour causer le suicide massif des élèves de classe préparatoire suite au déclenchement de la Tragédie, puis une nouvelle fois afin de causer un suicide par nuit lors du Dernier Assassinat Mutuel.

Description[]

La Vidéo de Suicide est une vidéo représentant de prime abord Monokuma assis sur une scène rappelant les Théâtres de Monokuma, mais dont l'image se tord, inverse, et se couvre de couleurs vives en employant les techniques d'animation, montage et atmosphère de l'Ultime Animateur, Ryôta Mitarai. Cela a pour effet de laver le cerveau du spectateur et le rendre dans un état de transe.

Makoto Naegi, son seul spectateur à y avoir survécu, est représenté transporté dans un monde imaginaire fait de formes colorées, où s'exprime au travers des personnes qu'il a perdues sa culpabilité du survivant. La scène terminée, il se tord comme pris de douleur, et quand un couteau tombe à côté de lui, décide immédiatement de se suicider. Il parvient à sortir subitement de cet état de transe quand Jûzô Sakakura l'étrangle et lui parle, alors que les autres victimes n'ont pas pu y échapper malgré leur automutilation parfois importante.

Histoire[]

Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine - Désespoir[]

Après avoir croisé pour la première fois Ryôta Mitarai, Junko s'intéresse à l'anime qu'il crée. Après l'avoir incité à la laisser le regarder, elle réalise le pouvoir de ses techniques d'animation, montage et atmosphère sur les sentiments et sensations du spectateur, et emploie son talent d'Ultime Analyste pour les comprendre et retenir.

Bien que le moment précis de sa création soit inconnu, Junko diffuse la Vidéo de Suicide créée avec ces techniques nouvellement acquises par e-mail aux élèves de classe préparatoire, déclenchant leur suicide massif. Ceux-ci se jettent du toit, se défenestrent, ou courent dans des incendies, ne laissant aucun survivant à l'exception d'Hajime Hinata, déjà devenu Izuru Kamukura.

Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine - Futur[]

Un flashback représente Chisa Yukizome ayant conservé, suite à la destruction de l'Académie Kibôgamine, deux clés USB contenant respectivement la Vidéo de Désespoir et la Vidéo de Suicide. Elle les donne à Kazuo Tengan, lui suggérant de défaire les dommages qu'elles ont causé en employant Ryôta à l'intérieur de la Fondation Futur.

Suivant cette suggestion, il organise le Dernier Assassinat Mutuel afin de convaincre Ryôta d'utiliser la Vidéo d'Espoir nouvellement créée, lors duquel la Vidéo de Désespoir est secrètement diffusée chaque nuit à la personne la plus proche d'un écran. Chisa, le Grand Gozu, Seiko Kimura et Ruruka Andô en deviennent victimes, se suicidant chacun de manière violente.

Ce n'est que quand Makoto Naegi en fait l'expérience pour confirmer les théories laissées dans le carnet de la défunte Kyôko Kirigiri et y survit grâce à l'intervention de Jûzô Sakakura, qui a coupé son bras pour se débarrasser du bracelet qui l'aurait endormi, que l'existence de la Vidéo de Suicide à la place d'un agresseur est révélée. Jûzô désactive alors l'électricité du bâtiment, l'empêchant d'être diffusée à nouveau.

Trivia[]

  • Son nom, Sombre Dimanche de Monokuma, est une référence à Sombre Dimanche, morceau de jazz écrit en 1933 par l'artiste hongrois Rezső Seress. En effet, ce morceau très triste est célèbre pour l'interdiction de sa diffusion dans la plupart des établissements de Budapest par crainte qu'il mène qui l'écoute au suicide. Des rumeurs sans fondement de vagues de suicides y sont associées.
    • Son compositeur s'est par ailleurs lui-même malheureusement suicidé en 1968.
  • Sa musique de fond est la BO "Mr. Monokuma's Lesson", originaire de Danganronpa: Trigger Happy Havoc, mais inversée.
Advertisement