Wiki DanganRonpa
Advertisement

La Vidéo de Désespoir est un outil de Junko Enoshima faisant sa première apparition dans Danganronpa/Zero. Elle n'obtient cependant son nom que dans Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine.

Elle est à l'origine de la Tragédie et une de ses formes a été utilisée pour faire naître l'Ultime Désespoir.

Créée par Junko grâce aux techniques de Ryôta Mitarai, sa forme principale contient les événements de la Tragédie de l'Académie Kibôgamine, qui a eu lieu afin de la créer.

Description[]

La Vidéo de Désespoir est un enregistrement du tout premier Assassinat Mutuel, aussi connu sous le nom de la Tragédie de l'Académie Kibôgamine. Cette vidéo est montée de manière a avoir des effets subliminaux et une atmopshère infligeant des sensations de désespoir extrêmes à qui la regarde, employant les méthodes de l'Ultime Animateur, Ryôta Mitarai. Cela a pour effet de laver le cerveau du spectateur.

Les personnes ayant subi ce lavage de cerveau subissent un éternel désespoir supposément semblable à celui de Junko, et d'autant sont vus loyaux envers elle et assoiffés de désespoir.

Une version modifiée de cette vidéo est employée pour laver le cerveau de la Classe 77-B : en effet, il s'agit pour eux, au lieu du premier Assassinat Mutuel, de l'exécution de leur camarade de classe Chiaki Nanami, employant les mêmes méthodes de montage que la Vidéo de Désespoir classique.

Histoire[]

Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine - Désespoir[]

Après avoir croisé pour la première fois Ryôta Mitarai, Junko s'intéresse à l'anime qu'il crée. Après l'avoir incité à la laisser le regarder, elle réalise le pouvoir de ses techniques d'animation, montage et atmosphère sur les sentiments et sensations du spectateur, et emploie son talent d'Ultime Analyste pour les comprendre et retenir.

Ayant causé et filmé la Tragédie de l'Académie Kibôgamine, elle crée la première version de la Vidéo de Désespoir en utilisant l'enregistrement et ses nouvelles techniques. Elle l'utilise pour la première fois en l'envoyant aux élèves de classe préparatoire, ce qui, accompagné de son message révélateur et manipulateur, a pour effet de faire naître leur colère envers l'Académie Kibôgamine et résulte en le commencement de la Parade.

Sa sœur Mukuro Ikusaba ayant mis la main sur Mikan Tsumiki alors qu'elle cherchait Ryôta, Junko lui montre la vidéo l'asservissant ainsi et faisant d'elle le premier Ultime Désespoir de la Classe 77.

Trouvant sa vidéo encore limitée, elle menace Ryôta de s'en prendre à ses camarades de classe s'il ne l'aide pas à la compléter. Pourtant horrifié par la perversion de son œuvre, qu'il souhaitait employer au nom de l'espoir, Ryôta se voit obligé de compléter la Vidéo de Désespoir.

Danganronpa/Zero[]

Ryôko Otonashi rencontre à son réveil une jeune femme en tenue de maid portant un casque représentant la tête de Monokuma qui lui présente sa soi-disant "société secrète" composée de "mutants" - en réalité des élèves de classe préparatoire - réunie pour regarder la Vidéo de Désespoir dans un sous-sol secret. Ils portent tous des uniformes similaires et le même casque de Monokuma, et regardent répétitivement la vidéo, immobiles et silencieux. L'un d'entre-eux prétend l'avoir déjà regardée 5818 fois.

Plus tard, certains gardes du corps de l'Académie sont présentés comme part de l'Ultime Désespoir, ayant eux aussi subi un lavage de cerveau.

Danganronpa Gaiden: Killer Killer[]

Dans le Chapitre 12, Kazuo Tengan est vu en train d'agir au nom du désespoir, ses yeux étant notamment représentés par des spirales, symbole du désespoir de Junko et induit par la Vidéo de Désespoir - ayant donc déjà été spectateur de celle-ci.

Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine - Futur[]

Un flashback représente Chisa Yukizome ayant conservé, suite à la destruction de l'Académie Kibôgamine, deux clés USB contenant respectivement la Vidéo de Désespoir et la Vidéo de Suicide. Elle les donne à Kazuo, lui suggérant de défaire les dommages qu'elles ont causé en employant Ryôta à l'intérieur de la Fondation Futur. Il lui demande si elle a regardé la Vidéo de Désespoir, ce qu'elle nie.

Suite au Dernier Assassinat Mutuel, Ryôta tente effectivement de défaire les effets du Désespoir sur le monde en diffusant la Vidéo d'Espoir de sa création. Celle-ci a pour but de laver le cerveau de ses spectateurs afin de les rendre incapables de ressentir le désespoir, mais les Vestiges du Désespoir l'arrêtent avant qu'il puisse la diffuser dans son intégralité, le convaincant de ne pas employer le lavage de cerveau une nouvelle fois. La diffusion partielle de la Vidéo d'Espoir semble tout de même avoir eu un effet sur le monde entier, restaurant une impression de paix et d'ordre et mettant fin à la Tragédie.

Trivia[]

  • Nagito Komaeda est un personnage sur qui la Vidéo de Désespoir a peut-être eu un effet légèrement différent. En effet, son attitude et sa lucidité à la fin de Danganronpa 3 et dans Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls donnent l'impression qu'il perçoit son propre désespoir et ses actions d'une manière différente des autres personnes ayant subi un lavage de cerveau.
Advertisement