Wiki DanganRonpa
Advertisement
La mise en page ou la qualité d'écriture de cette page semble ne pas correspondre aux standards du Wiki Danganronpa Français. Vous pouvez rendre service au Wiki en la corrigeant !
Danganronpa 2 Island Mode Ibuki Mioda Pixel Icon (5)

Le Projet Gofer (ゴフェール計画 Gofēru keikaku litt. Le Plan Gofer) est un évènement majeur de Danganronpa V3: Killing Harmony, fabriqué par la Team Danganronpa pour faire partie de la 53e saison de l'émission de télé-réalité Danganronpa.

Déroulé[]

Tout commença avec une pluie incessante de météores sur la Terre. Croyant la destruction de la planète et l'éradication de l'humainté inévitables, les leaders de chaque nation décidèrent de créer ce qu'on appelle le Projet Gofer.

Le but était de sélectionner seize humains excellents, de les placer dans un vaisseau spatial et de les amener sur une planète habitable, "préservant la race humaine". Ces seize humains étaient des lycéens jeunes et talentueux.

Ces étudiants, appelés "Ultimes", ne voulaient pas survivre s'il s'agissait de tout laisser derrière eux et ont décidés de fuire le projet, effaçant leurs propres mémoires pour devenir des lycéens normaux.

Cependant, un culte extrémiste, sachant le Projet Gofer, croient que la pluie de météores était une punition de l'humanité sur elle-même et décidèrent de stopper le projet. Cela mena à une traque mondiale connue sous le nom de Chasse aux Ultimes.

Des rumeurs circulaient que les fugitifs sont morts durant la traque: ainsi, une fausse cérémonie funéraire a été organisée, pour convaincre tout le monde de la mort des lycéens. Cela a servi à calmer la Chasse aux Ultimes tout en protégeant les lycéens.

Avec le projet en marche, le vaisseau se dirigea vers l'espace tandis que la Terre s'écroule sous les météorites. Ce vaisseau est mieux connu comme étant l'Académie des Prodiges Condamnés.

Résultat[]

Il s'est avéré que le Projet Gofer est une fausse histoire créée par la Team Danganronpa et utilisée par Tsumugi Shirogane, l'instigatrice du Semestre d'Assassinat Scolaire, pour décevoir les lycéens de leur passé.

Advertisement