Wiki DanganRonpa

Nouveauté du Wiki : voulez-vous jeter un œil à la galerie d'images du premier Danganronpa ?

EN SAVOIR PLUS

Wiki DanganRonpa
Advertisement

Le Neo World Program (新世界プログラム Shin Sekai Puroguramu, litt. Programme Nouveau Monde), aussi dénommé Simulateur de Communication Psychothérapeutique, est un programme développé par l'Académie Kibôgamine et la Fondation Futur.

Il est mentionné pour la première fois dans Danganronpa 2: Goodbye Despair, à l'Assassinat Mutuel duquel il sert de lieu.

Historique[]

Mécanique[]

Le Neo World Program est un programme de simulation créé par la Fondation Futur avec pour but de placer son utilisateur dans un monde virtuel en se synchronisant directement à son cerveau.

Il a été construit avec les technologies thérapeutiques et logiciels administratifs les plus avancés grâce à la participation et la recherche de l'Ultime Programmeur, l'Ultime Neurologue et l'Ultime Thérapeute.

En montant un appareil sur le crâne, le programme permet à ses utilisateurs d'entrer dans "monde virtuel synthétique". Il peut remplacer les souvenirs formés dans le monde réel par des informations contenues dans le monde virtuel - il est même possible de l'utiliser pour annuler un traumatisme subi dans le monde réel, ce pourquoi le programme est aussi connu sous le nom de Programme de Restauration de l'Espoir.

Cet appareil ne doit être utilisé que pour des raisons psychothérapeutiques, et ce avec attention, car en abuser risquerait d'effacer la personnalité de son utilisateur.

Avatar[]

L'utilisateur du Neo World Program génère un Avatar, une copie de son corps réel à l'intérieur de la simulation. Son vrai corps reste, pendant ce temps, dans un état similaire à un coma, comme en train de rêver.

Les avatars peuvent être construits à partir de souvenirs spécifiques de l'utilisateur, leur apparence pouvant donc appartenir aux souvenirs du passé de celui-ci et ne pas correspondre à leur corps actuel - effaçant âge ou blessures.

Fonctionnement[]

Psychologie[]

Le Neo World Program trompe le cerveau de son utilisateur en lui faisant croire que tout ce qu'il lui arrive à l'intérieur du monde virtuel est réel. C'est ainsi que la version du programme de l'Île Jabberwock semble réelle, car les cerveaux des élèves pensent qu'elle l'est.

Selon Monokuma, si une personne est hypnotisée pour croire qu'elle a été brûlée, une marque de brûlure apparaîtra réellement ; si le cerveau des utilisateurs est convaincu que quelque-chose est réel, il n'y aucune différence avec quelque-chose qui soit vraiment arrivé. Sonia Nevermind compare cela à une expérience scientifique dont elle ait déjà entendue parler (inspirée par une expérience réellement décrite par Baron Nils Posse dans son livre Hypnotism ayant eu lieu sur un prisonnier condamné à mort sous l'empire de Napoléon III[1]) :

"Dans un pays lointain, une certaine expérience a été effectuée sur un prisonnier. Le prisonnier avait les yeux bandés et était attaché à un lit, et des petites blessures étaient faites sur ses doigts-de-pieds afin de le vider de son sang. Ce prisonnier était seul dans la salle d'expérimentation, tandis que le bruit de sang qui coulait faisait écho dans toute la pièce. Pourtant, son sang ne s'écoulait pas vraiment. Il était juste forcé d'écouter le son de gouttes d'eaux, alors qu'il croyait qu'il se vidait de son sang. Malgré ce fait, le prisonnier est tout de même mort."

Le monde originellement créé par le Neo World Program ne contenait aucune violence, et devait permettre aux élèves de s'en sortir en collectionnant des Fragments d'Espoir en socialisant positivement. Cependant, le virus qui l'a envahi les a poussés à s'entre-tuer.

Si l'avatar de l'utilisateur "meurt" en pensant que c'est réel, son cerveau, à l'intérieur de son vrai corps, s'arrêtera aussi de fonctionner. Leur corps sera mis en état de coma et ses chances de se réveiller seront infimes.

Les Observateurs[]

Quand il est activé, le Neo World Program génère un ou plusieurs "Observateurs" afin de guider les utilisateurs au travers des objectives pré-programmés de la session. En tant que PNJ (Personnages Non-Joueurs), les Observateurs ne sont pas contrôlés par une personnage réelle, il s'agit d'Intelligences Artificielles basées sur les pensées et souvenirs des utilisateurs.

Usami et Chiaki Nanami étaient les Observateurs initiaux du Neo World Program lors de la session des Vestiges du Désespoir, mais leur rôle a été usurpé par Monokuma.

Remise des diplômes[]

À la fin de la session, les utilisateurs auraient le choix de "participer à la cérémonie de remise des diplômes" ou rester à l'intérieur du programme. S'ils choisissaient de participer à la cérémonie, et si l'Observateur considérait qu'ils avaient atteint les objectifs de la session, ils complèteraient ainsi le Programme de Restauration de l'Espoir - leurs avatars seraient téléversés dans leurs corps réels et remplaceraient leur esprit initial. S'ils choisissaient, au contraire, de rester dans le programme, ils continueraient simplement leur vie sur l'Île.

Références[]

Advertisement