FANDOM


Cet article est incomplet ! Les parties qui ont besoin d'être remplies sont remplacées par des [...]. Vous pouvez rendre service au Wiki en y contribuant !
Pixel Celestia School Mode


Kyôsuke Munakata (宗方 京助 Munakata Kyōsuke) est un personnage apparaissant dans Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine. Son titre alors qu'il était élève dans la classe 74 de l'Académie Kibôgamine était l'Ultime Président du Conseil Étudiant.

Il est le sous-chef de la Fondation Futur et le leader de la 2nde Division. Ses responsabilités incluent du management général, et la construction de nouveaux aménagements.

Il est, ainsi que d'autres membres de la Fondation Futur, forcé à participer au dernier Assassinat Mutuel.

Apparence Modifier

Kyôsuke est un jeune homme ayant environ 25 ans, probablement pas moins dans Danganronpa 3 : Futur et environ 20/21 ans dans Danganronpa 3 : Désespoir.

Il est grand, mince et particulièrement pâle. Le reste de son apparence a aussi très peu de couleurs : ses cheveux sont gris clair voire blancs, ses yeux sont bleus clairs, et il porte un costume blanc avec une chemise bleu délavé, une cravate rose très pâle, sur laquelle est dessinée une insigne noire mystérieuse, et des chaussures noires. Il perdra, suite à son combat contre Kazuo Tengan, son œil droit.

Avant la Tragédie, il portait un costume noir avec une chemise blanche et une cravate jaune, ainsi que des chaussures marrons. Il semblerait aussi qu'il ait été légèrement plus petit.

Personnalité Modifier

Avant la Tragédie, Kyôsuke était une personne charismatique, à l'air strict mais tout aussi fiable. Son air sérieux pouvait le rendre intimidant, mais il savait se montrer doux, particulièrement envers Chisa Yukizome et Jûzô Sakakura, ses collègues et amis les plus proches, qui le décrivaient comme rationnel, fiable et de forte volonté. Il été déterminé à prendre le contrôle de l'Académie Kibôgamine pour lui faire prendre une meilleure direction ; Jûzô et Chisa le considéraient comme le vrai espoir de l'Académie.

Après la Tragédie, cependant, ses opinions et son attitude sont devenues amplement plus radicales. Obsédé par son envie de détruire le désespoir à tout prix, il est furieux contre les Ultimes Désespoirs et souhaite les éliminer, pensant que tout ce qui touche le désespoir doit disparaître pour finalement l'éradiquer.

Il semblerait que cette évolution ait été partiellement due à l'influence de Chisa, qui a subi, sans qu'il le sache, un lavage de cerveau lui ayant fait rejoindre les Ultimes Désespoirs.

Bien plus pessimiste et amer, Kyôsuke est devenu plus froid, et de moins en moins affectueux envers ses proches, bien qu'il montre par moment toujours énormément tenir à Chisa, ainsi qu'à moindre mesure Jûzô.

Par nature réservé, logique et rationnel, Kyôsuke a tenté de s'éloigner le plus possible d'un raisonnement émotionnel, pour ne pas laisser ses propres sentiments influencer ses décisions. Il est cependant, ironiquement, submergé par sa propre paranoïa et sa conviction de devoir jouer un rôle de martyr pour que les autres n'aient pas à prendre de décisions à sa place, et perd le sens des limites.

Bien qu'il ait lui-même dit que des morts seraient nécessaires pour éradiquer le désespoir, il est grandement touché par la mort de Chisa, qui exacerbe sa colère et paranoïa.

Talent Modifier

Ultime Président du Conseil Étudiant Modifier

En tant qu'Ultime Président du Conseil Étudiant, Kyôsuke a une autorité naturelle et possède des capacités de leadership exceptionnelles. Pour cette raison, il a été élu directeur adjoint de la Fondation Futur.

Avant la Tragédie, il s'avérait être un leader bien plus calme et charismatique, bien qu'extrêmement dévoué à son travail. Chisa déclare qu'il est le type de personne qui, quand elle prend une décision, s'y tient. Ses qualités ont fait de lui une personne très influente, ce qui est démontré par la loyauté de ses amis et collègues envers lui.

Histoire Modifier

Avant la Tragédie Modifier

Kyôsuke avait une forte influence sur le conseil étudiant de son lycée, attirant ainsi l'attention de l'Académie Kibôgamine. Il a été sélectionné pour prendre part à la classe 74 en tant qu'Ultime Président du Conseil Étudiant et, durant ses études, s'est grandement approché de et lié d'amitié avec deux de ses camarades de classe, Jûzô et Chisa. Il a obtenu son diplôme vers 3 ou 4 ans avant la Tragédie.

Le jour de la remise des diplômes, Kyôsuke sort de l'établissement accompagné de ses deux amis. Il commente l'étrangeté de leur duo, et les complimente tous deux pour leurs talents, disant qu'ils pourraient aller n'importe-où s'ils voulaient ; mais tous deux ont décidé de travailler à ses côtés, ce dont il les remercie.

Il souhaite ouvrir une nouvelle branche de l'Académie Kibôgamine à l'étranger, espérant grandir son influence pour dépasser celle de Jin Kirigiri, pensant ainsi créer une meilleure académie. Jûzô lui demande s'il s'agit là de son rêve, ce à quoi il répond qu'avec lui et Chisa à ses côtés, ce n'est pas qu'un rêve.

Kyôsuke part faire des études à l'étranger, commençant à travailler de près avec l'Académie Kibôgamine pour construire une nouvelle branche à l'étranger. En contact avec Jin Kirigiri, il gagne beaucoup d'influence, celui-ci prenant ses recommendations et embauchant Chisa et Jûzô.

Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine - Désespoir Modifier

[...]

Danganronpa Gaiden: Killer Killer Modifier

[...]

Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine - Futur Modifier

[...]

Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine - Espoir Modifier

[...]

Relations Modifier

Chisa Yukizome Modifier

Kyôsuke et Chisa sont restés amis suite à leurs études à l'Académie Kibôgamine et ont une relation très fusionnelle. Tous deux s'inquiètent du bien-être l'un de l'autre, et bien qu'il ait une attitude naturellement froide, Kyôsuke est à l'écoute de Chisa et donne de la valeur à son opinion.

Chisa montre une forte attirance romantique envers Kyôsuke, tandis que lui est plus distant en raison de sa quantité de travail lui occupant toujours l'esprit. Au travers de sa personnalité sérieuse, il révèle tout-de-même souvent une certaine tendresse envers elle, révélant l'éventuelle réciprocité de ses sentiments. Après avoir subi un lavage de cerveau, Chisa agit de manière encore plus affectueuse qu'avant envers lui, dans le but de manipuler, avances auxquelles il répond de manière douce. Cependant, le temps passant, il devient de plus en plus froid et distant, ne lui montrant plus d'affection ni physique ni émotionnelle.

Il ne cesse pourtant pas de s'inquiéter pour elle, lui proposant notamment de prendre une pause, et sa mort l'affecte grandement. Elle était la personne qui comptait le plus pour lui et, selon Kazuo, son amour pour elle l'a rendu fou. Ayant refusé jusque-là de l'appeler par son prénom, restant formel avec elle, quand il revient voir son cadavre et le poignarde, il s'adresse à elle en l'appelant Chisa.

En apprenant que Chisa faisait partie de l'Ultime Désespoir, Kyôsuke se sent trahi, mais ne parvient pas à lui en vouloir, blâmant le désespoir.

Jûzô Sakakura Modifier

Kyôsuke et Jûzô sont restés amis suite à leurs études à l'Académie Kibôgamine et montrent un grand respect mutuel. Partageant les mêmes idéaux, Jûzô est le bras droit de Kyôsuke, qui compte sur lui pour l'aider. Bien que Jûzô soit attiré romantiquement par Kyôsuke, il n'ose pas lui avouer, et celui-ci n'en a pas la moindre idée.

En apprenant que Chisa faisait partie de l'Ultime Désespoir, et Jûzô ayant, comme elle, assuré que Junko Enoshima était innocente, Kyôsuke pense qu'il a lui aussi été atteint par le désespoir et perd sa confiance en lui. Pour montrer sa dévotion à sa cause contre le désespoir, il décide donc de le tuer - ce qu'il tente de faire et pense réussir, bien qu'il le regrette visiblement, ayant les larmes aux yeux et promettant de se venger contre le désespoir qui l'a supposément forcé à tuer son précieux allié.

En apprenant que Jûzô ne faisait pas partie de l'Ultime Désespoir, Kyôsuke est sous le choc et se sent extrêmement honteux et coupable. Alors qu'il n'ose pas aller voir son cadavre, en apprenant qu'il est aussi en vie, croit toujours en lui et tente de le sauver, il court le trouver. Il ne trouve malheureusement que son corps à présent sans vie dans la salle d'alimentation et, en larmes, lui demande pardon, se souvenant des bons moments passés ensemble.

Kazuo Tengan Modifier

Kazuo est le chef de la Fondation Futur, mais Kyôsuke ne respecte pas son autorité, tentant plutôt de donner ses propres ordres. Cela n'a pas toujours été vrai, étant donné que Kyôsuke respectait grandement Kazuo, le voyant comme un homme fort aux visions similaires aux siennes, et se battant à ses côtés, mais il pense à présent qu'il ne se bat plus aussi ardemment contre le désespoir qu'il ne le devrait. Kazuo, quant à lui, réalise que la façon de penser de Kyôsuke est naïve et imparfaite, et décide de s'opposer à ses plans.

Kyôsuke pense que Kazuo est tout simplement devenu un vieil homme sénile et qu'il est temps de le remplacer. Ils finissent cependant, lors du Dernier Assassinat Mutuel, par se battre, et face à ses capacités et ses paroles, Kyôsuke retrouve une nouvelle forme de respect pour Kazuo. Le comprenant après-tout un Vestige du Désespoir, il l'achève.

Apprenant la réelle motivation de Kazuo, bien qu'il ne soit pas d'accord avec ses méthodes, il conserve son respect pour lui.

Makoto Naegi Modifier

Kyôsuke considère Makoto comme un traitre, pour avoir protégé les Vestiges du Désespoir qu'il aurait, lui, souhaité éliminer. En raison de sa position de sous-chef de la Fondation Futur, il peut se permettre de l'arrêter immédiatement, et considère que pour avoir été sali par le Désespoir lui aussi, il mérite d'être éliminé.

Kyôsuke voit Makoto comme quelqu'un de profondément brillant, mais en raison de leurs points de vues radicalement différents, s'oppose constamment à lui, ne regrettant pas l'idée qu'il doive mourir s'il s'agit de vaincre le désespoir. Il considère ses paroles creuses, et ne croit pas pouvoir atteindre son but en parlant, favorisant le combat et l'élimination de ce qu'il ne veut pas.

Une fois persuadé que Makoto fait partie de l'Ultime Désespoir, Kyôsuke veut le "sauver" de ce destin en mettant fin à ses jours, probablement en raison de son respect pour son propre combat, supposément passé, contre le désespoir.

Les paroles de Makoto finissent tout de même par atteindre Kyôsuke, lui faisant repenser ses réactions envers ses relations, et, bien qu'il ne soit pas plus chaleureux envers ses méthodes, celui-ci cesse de l'antagoniser et accepte de collaborer pour mettre fin au Dernier Assassinat Mutuel.

Junko Enoshima Modifier

Kyôsuke déteste profondément Junko pour avoir détruit l'Académie Kibôgamine et causé le désespoir de ce monde. Il l'a suspectée dès le départ et n'a pas réussi à cesser de se méfier d'elle même quand Jûzô et Chisa l'ont assurée innocente - bien qu'il ait choisi de leur faire confiance.

Confirmant enfin à la fin du Semestre d’Assassinat Scolaire sa culpabilité, il réalise sa force et son influence et la voit comme un monstre.

Il lui en veut d'autant plus d'avoir tourné ses amis vers le désespoir et ainsi ruiné sa confiance en eux.

Trivia Modifier

  • Son prénom, Kyôsuke, veut dire "assistant capital" en Japonais, et son nom de famille, Munakata, "rôle important". Les deux font référence au rôle de leader qu'il occupe le plus souvent.
  • Dans l'épisode 9 de Danganronpa 3 : Futur, le NG Code de Chisa Yukizome a une mauvaise orthographe du nom de Kyôsuke (京介 au lieu de 京助). Il s'agit probablement d'une erreur technique, puis que la bonne orthographe apparaît dans l'épisode suivant.
  • Il était initialement prévu que Kyôsuke meure en protégeant Makoto, mais Kazutaka Kodaka s'est dit qu'il serait plus intéressant pour Kyôsuke de porter le poids de la mort de ses amis sur ses épaules, tout comme Makoto porte le poids de l'espoir et Hajime celui du désespoir alors qu'ils s'avancent vers leur futur.[1]
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .