FANDOM


Hiroko Hagakure




Hiroko Hagakure (葉隠 浩子 Hagakure Hiroko) est un personnage de Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls. Elle est une membre de La Résistance et une cible pour la Chasse aux Démons des Soldats de l'Espoir.

Hiroko est aussi la mère de Yasuhiro Hagakure et la personne la plus proche de lui, ce qui explique pourquoi elle est devenue une captive pour le premier motif de Danganronpa: Trigger Happy Havoc.

Elle est l'une des rares membres actives de La Résistance, agissant comme un chef non-officiel pour les missions secrètes de sauvetage des adultes. Elle agit principalement grâce aux informations qu'elle obtient des entrées sur les listes de cibles.

Apparence Modifier

Hiroko est une grande femme au teint clair avec des cheveux roses clairs qui descendent jusqu'à sa taille. Elle a les yeux bruns un peu comme son fils, et un grain de beauté sous ses lèvres qui lui donne un air assez mature. Elle porte un collier de perles blanches au raz-du-cou, un débardeur blanc décolleté et une veste bleu sportive, avec un symbole inconnu sur le côté droit, ressemblant à un poisson. Elle porte aussi un jean vert kaki déchiré, soutenu par une ceinture de couleur saumon et des baskets bleu ciel. Elle a généralement une cigarette dans la bouche.

Hiroko semble assez jeune, mais elle garde son âge en secret tout au long du jeu, par principe. Même si elle a presque une apparence d'étudiante universitaire, elle pourrait être dans la fin de sa trentaine ou au début de sa quarantaine.

Son air se veut décontracté, et en même temps un peu provocateur. Hiroko est une belle femme, avec des formes, et elle n'hésite pas à abuser de ses charmes si nécessaire.

Hiroko a aussi une audition très fine, et peut entendre des choses murmurées assez loin d'elle.

Personnalité Modifier

Hiroko apparaît comme une femme ouverte d'esprit avec une personnalité s'apparentant au dicton "fais ta vie, je fais la mienne- vis et laisse la personnalité vivre'".

Elle plaisante beaucoup avec n'importe qui, principalement pour détendre l'atmosphère et rendre les gens autour d'elle plus serein. Elle utilise d'ailleurs fréquemment des petits surnoms affectifs. Cette aisance lui donne un charisme un peu intimidant, qui rend difficile l'opposition face à elle.

Il est implicitement révélé qu'elle était une délinquante par le passé, et lorsqu'elle est en colère, cette attitude ressort, et elle utilise un un vocabulaire plus relâché, similaire à son fils. Dans cet état, elle affiche une personnalité très différente qui peut mettre en avant le passé de hors-la-loi qu'elle avait avant de devenir infirmière.

Hiroko reste malgré tout quelqu'un d'amical et professionnel, qui sait comprendre et cerner rapidement les gens à qui elle s'adresse. Elle est aussi vive, intelligente, et terre-à-terre, ce qui fait d'elle une alliée redoutable, et une cible particulièrement coriace pour la Chasse aux Démons.

Histoire Modifier

Avant la Tragédie Modifier

Hiroko était une délinquante quand elle était plus jeune.

Elle mentionne avoir été infirmière avant la Tragédie, et aussi le fait qu'elle vivait avec son fils unique, avant qu'il rejoigne l'Académie Kibôgamine.

Hiroko aurait continué sa vie normalement, avant d'être capturée par les Ultimes Désespoir pour servir de motif dans Danganronpa: Trigger Happy Havoc.

Elle avoue aussi être divorcée.

Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls Modifier

Hiroko aurait vécu les premières années de la Tragédie comme Komaru Naegi, enfermée dans un des appartements dans la ville de Towa City. A sa remise en liberté, elle aurait été trouvée par les Soldats de l'Espoir qui lui auraient remis son Monobracelet pour la faire participer à la "Chasse au Démons" sous le nom d'Hironosaurus. Elle aurait par la suite été trouvée par Shirokuma, qui l'aurait amené à la base de la Résistance, là où Hiroko a décidé d'organiser des missions de sauvetage pour les adultes dans la même situation qu'elle.

Chapitre 2 - La Légende d'une Révolution Modifier

Hiroko est vue pour la première fois, à son endroit habituel, dans la base de la Résistance.

Elle se présente à Komaru et Tôko Fukawa comme une des membres, qui se bat pour améliorer la situation des adultes. Même si les membres ne sont pas censés pouvoir quitter la base, elle informe le jeunes filles qu'elle arrive à convaincre les hommes les plus téméraires de mener à bien quelques missions de sauvetage. Pour se faire, elle déclare aux filles l'air un peu espiègle qu'elle utilise ses "charmes de femmes".

Durant leur aventure, Hiroko leur indique qu'elles risquent de rencontrer des "Listes Cibles", faîtes par les Soldats de l'Espoir pour les enfants, pour faciliter la "Chasse". Ces listes contiennent des informations sur les "Démons", comme leur nom, ou où les trouver. Si Komaru et Tôko rapportent ces listes à Hiroko, elle pourra adapter ses missions de sauvetage et les rendre plus efficaces. Elle ajoutera aussi quelques informations sur chaque cible si elle est en possession de ces listes.

Chapitre 5 - "Absolute Despair Girls" Modifier

Hiroko apparaît dans le regroupement des adultes en dehors de la base de la Résistance. Elle apporte la tête fonctionnelle de Shirokuma à Komaru pour un dernier échange avant le dénouement. Ensemble, ils conseillent à Komaru et Tôko d'attaquer Towa Hills pendant que la Big Bang Monokuma garde les adultes et enfants occupés.

Epilogue - Le Monde Changeant que Nous Avons Créé Modifier

A la fin du jeu, il est mentionné que des nombreux adultes, cibles de la "Chasse", sont sauvés par Hiroko.

Relations Modifier

Yasuhiro Hagakure Modifier

Hiroko aime son fils énormément, même si elle essaie de ne pas trop le montrer et le critique souvent. Elle reste très protectrice, et semble très fière de lui, et le définie même comme talentueux, beau, malin, grand et vraiment bon. Elle déclare même à un moment qu'il serait "parfait", même s'il elle admet qu'il est parfois un peu maladroit quand il s'agit de gestion d'argent, ce qui l'ennui un peu. Elle sait aussi qu'il a quelques soucis avec l'école, et les femmes, mais ne lui en tient pas vraiment rigueur, car elle trouve cela assez mignon quelque part.

Hiroko est donc une mère très aimante sous ses airs assez distants, et Yasuhiro sait bien lui rendre, comme le prouve le fait que ce soit Hiroko qui soit devenue captive du motif de Monokuma pendant l'Assassinat Mutuel.

Yasuhiro la mentionne dans le mode bonus de Danganronpa V3, quand Tenko Chabashira lui ordonne d'apprécier toutes les femmes qui l'entourent dans sa vie.

Shirokuma Modifier

Même si les deux ne sont pas vu interagir directement dans le jeu, il est possible qu'Hiroko et Shirokuma soient plus proches que ce qui est indiqué dans le jeu, car leur rôle dans la Résistance était très similaire. Ils ont donc dû, ensemble, organiser plusieurs missions de sauvetage, et, ainsi, nouer des liens.

Dans le Chapitre 5 de Danganronpa Another Episode, c'est Hiroko qui porte la tête de Shirokuma, montrant qu'il a assez confiance en elle pour la laisser le manipuler à sa guise.

Komaru Naegi Modifier

Hiroko appelle Komaru "Koko" en anglais ("Komarucchi" en japonais), et semble assez proche d'elle. Quand elle lui parle, elle est souvent assez joueuse, et un peu espiègle, montrant qu'elle l'apprécie grandement. Hiroko a l'air assez impressionnée des exploits de Komaru, et est assez reconnaissante de son aide, cependant, elle utilise quand même son prénom quand elle s'adresse à elle, montrant une proximité plus maternelle qu'amicale.

Tôko Fukawa Modifier

Hiroko semble éprouver une certaine tendresse pour Tôko, et s'amuse beaucoup de ses réactions. Pour la taquiner un peu, Hiroko l'appelle "Fufu" en anglais ("Fukawacchi" en japonais), ce qui a le mérite de déstabiliser un peu Tôko. Malgré ce signe affectueux, elle semble avoir un peu plus de respect pour elle que pour Komaru Naegi, comme l'usage de son nom de famille à la place de son prénom le laisse supposer.

Modifier

Trivia Modifier

  • "Hiroko" (浩子) peut être traduit "enfant riche" ou "enfant vigoureuse" tandis que son nom "Hagakure" (葉隠) est traduit "caché parmi les feuilles/ lames/lances" (basé sur le sens de 葉 ha est choisi). On ne sait pas pourquoi, mais cela pourrait faire référence à son travail avec la Résistance.
  • De façon similaire à l'habitude d'Hiro, Hiroko semble ajouter le suffixe "-cchi" aux prénoms des gens avec lesquels elle est amie. Elle finit aussi ses phrases par "da be."
  • Bien qu'elle déclare que son âge est secret lors d'un de ses échanges avec Komaru, l'artbook mentionne qu'Hiroko aurait "environ 36 ans". Il semblerait alors que son fils soit né alors qu'elle était très jeune, environ 14 ans.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .